In mariage

L’équipe d’ADTR rouvre ses horizons et ses traditions de mariage…

Nous avons déjà fait une première édition de cette liste de traditions de mariage mais il en existe tellement que nous ne pouvions pas en rester là. Il existe tellement de coutumes maritales différentes dans le monde, parfois drôles, parfois jolies. Certaines peuvent parfois même être un peu compliquées à comprendre mais c’est ce qui rend toutes ces journées si spéciales. Nous continuons donc aujourd’hui notre voyage des traditions de l’amour à travers différents pays !

Si vous vous dites oui au Japon…

photo d'un mariage japonais

Les tenues traditionnelles des mariés sont les suivantes : la future épouse porte un kimono blanc, appelée « shiromuku » et symbole de la virginité. Elle a également une coiffe, appelée « tsuno kakushi » qui veut dire « cornes de la jalousie ». Quant aux hommes, ils portent un simple kimono noir formel qu’on appelle « montsuki ». La cérémonie religieuse a lieu plusieurs mois après le mariage civil qui est une simple formalité administrative. Durant celle-ci sont présents un prêtre shinto, ses assistantes « miko » habillées en rouge et blanc et les membres de la famille proches des mariés. Le « San San Ku Do » qui signifie « trois séries de trois gorgées » est l’une des plus anciennes coutumes maritales japonaises. Il s’agit donc du partage de saké qui se compose de 9 gorgées, c’est un chiffre porte-bonheur dans la culture japonaise. Puis les deux familles boivent dans une même tasse pour symboliser l’unité des mariés et surtout des deux familles.

Si vous vous dites oui en Pologne…

photo d'un mariage polonais

Tout commence avec le choix de la date du mariage, en Pologne, il est dit que les mois les plus chanceux pour vous unir sont Mars, Juin, Août, Septembre Octobre et Décembre. Avant la cérémonie, les parents bénissent leurs enfants chez eux sur fond de musiques traditionnelles polonaises. Autre coutume maritale de ce pays que nous avons trouvé assez rigolote, celle du barrage : les voisins et les invités barrent la route aux futurs mariés sur le chemin de la cérémonie et leur donnent des confiseries, de l’alcool, ou encore du chocolat. Après la cérémonie, les parents accueillent les invités à la maison du mariage (la réception) avec du pain, du sel, de l’eau et de la vodka, tous ces éléments ont évidemment une signification symbolique. A défaut du lancer de bouquet, à minuit, la mariée et le marié jettent respectivement leur voile et leur cravate aux célibataires. Les deux chanceux récupérant ces objets devraient rencontrer l’amour dans l’année.

Si vous vous dites oui au Tibet…

photo d'un mariage tibétain

Les tibétains accordent une importance particulière aux astres, ils les utilisent d’ailleurs pour trouver leurs futures épouses. Une fois que le tibétain a trouvé l’épouse idéale, il offre à sa future belle-famille plusieurs cadeaux comme le Khatag (une écharpe traditionnelle de cérémonie), mais le présent le plus important reste cependant une femelle yack : la représentation symbolique de sa future épouse. Cette coutume s’appelle le « prix du lait » et permet au tibétain d’obtenir la main de sa bien-aimée. La famille de la mariée organise la cérémonie présidée par des moines dans la maison du futur marié pour célébrer le départ de leur fille. A la fin de la cérémonie, la mariée offre du thé à ses beaux-parents. Elle lance alors symboliquement une tasse de yaourt vers le ciel avec son annulaire : le « yaourt au serment ».

Si vous vous dites oui en Egypte…

photo d'un mariage egyptien

Un mariage égyptien coûte en général très cher. Le jour du mariage, les époux mettent leurs plus beaux habits et leurs plus beaux bijoux. Le contrat de mariage, enregistré par le « maazon », est signé en présence des familles et des amis des futurs mariés, soit à la mosquée, soit à l’église, ou alors au domicile des parents de la mariée. Juste avant la cérémonie, un cortège de musicien appelé la « zaffa », composé de musiciens et de danseurs annoncent que le mariage est sur le point de commencer. Après la cérémonie, le couple est porté dans deux sièges appelés « kosha » jusqu’au lieu de réception. La fête débute à la tombée de la nuit avec une boisson à l’eau de rose, le « sharpat ». Souvent durant la fête, les hommes et les femmes sont séparés et elle dure jusqu’à l’aube.

Si vous vous dites oui au Vietnam…

photo d'un mariage vietnamien

Le mariage a lieu chez les parents de la future épouse, celle-ci porte une robe traditionnelle appelée « ao dai » de couleur rouge. Le futur marié et ses proches apportent des cadeaux emballés dans du papier-cadeau rouge, encore une fois cette couleur porte-bonheur pour cette occasion. Puis traditionnellement, ils pratiquent la cérémonie du thé : les proches du futur époux servent une tasse de thé (ou de vin) aux parents de la mariée. S’ils boivent une gorgée, cela veut dire qu’ils acceptent leur nouvelle famille. Concernant la cérémonie de mariage, il existe deux écoles : la cérémonie de la bougie, durant laquelle la mère de la mariée ouvrent les cadeaux apportés par son gendre et met les bijoux sur sa fille. Ou alors, la cérémonie religieuse catholique : à l’Église. En France, le mariage n’est valable qu’après être passé devant le maire et c’est à peu près la même chose au Vietnam : les futurs époux doivent passer devant un élu du Conseil populaire / Comité populaire.

Si vous vous dites oui tout court !

Nous pouvons vous proposer nos différents services et options, qu’importe l’endroit où vous choisissez d’officialiser votre union. Vous pouvez retrouver nos différentes prestations de mariage sur notre site et un petit aperçu de notre travail sur nos différents réseaux sociaux : Instagram et Twitter. Notre équipe de professionnels, de part son expérience dans le monde de l’image, saura répondre à vos attentes ! Si cette petite liste vous a donné envie de vous marier, pensez à nous si vous sautez le pas, nous serons ravis de couvrir cette journée si spéciale !

Recent Posts
main alliance mariage